Les intrigues de bab-el-assad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les intrigues de bab-el-assad

Message  nicoleblond le Dim 26 Jan 2014 - 23:43

Ca va être le scénario des chroniques du mois de février, c'est à dire à la fin de semaine  affraid 

Objectif :
- conserver le scénario original et sa mécanique
- rendre plus rapide le scénario (3 tours)

scénario a écrit:Aucune figurine (sociétaires inclus) ne peut entreprendre une action dont le succès aurait pour conséquence la mort d'un sociétaire allié (y compris lui-même).
Un sociétaire ne charge pas, n'engage pas et joue toujours la carte de combat "inactif".
Un sociétaire en état critique ne peut pas annoncer de désengagement.
Un sociétaire en combat avec une figurine ennemie peut se désengager, et peut risquer de mourir quand il se désengage. Je pense qu'il faudrait dire plus simplement qu'un sociétaire en combat ne peut pas se désengager. Pourquoi ? Car admettons qu'il lui reste 4 points de vie (jaune), il est en combat avec une ombre, il se désengage, l'ombre gagne le jet et elle lui fait 5 PV en moins, elle le tue, ça va en contradiction avec le fait que le possesseur du sociétaire n'a pas le droit d'entreprendre une action qui aurait pour conséquence sa mort. Le risque était possible...

Au niveau du déploiement, je pense qu'il faut permettre aux figurines 3 et 4 PA de pouvoir intimider au 1er tour. Ca veut dire qu'il faut un "potentiel" de 10 pouces pour aller charger les sociétaires adverses (donc une zone de jeu de 20 pouces). Ca veut dire que les zones de déploiement seraient comprises entre la ligne médiane et 10 pouces de la ligne médiane (donc à plus de 2 pouces du bord de table). Je pense qu'il faut "contracter" ça en mettant la zone de déploiement à partir de la ligne médiane jusqu'à 9 pouces de la ligne médiane (donc 3 pouces du bord de table).

Voila, c'est tout ce que je vois...
avatar
nicoleblond
Admin
Admin

Messages : 9257
Date d'inscription : 14/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les intrigues de bab-el-assad

Message  Kurlem le Lun 27 Jan 2014 - 17:25

L'ombre peut ne pas frapper. Si elle frappe, a ses risque et périls...

Sinon, ça me semble pas mal.
avatar
Kurlem
MASSE-MASSE
MASSE-MASSE

Messages : 1352
Date d'inscription : 14/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les intrigues de bab-el-assad

Message  Mehapito le Lun 27 Jan 2014 - 18:06

Kurlem a écrit:L'ombre peut ne pas frapper. Si elle frappe, a ses risque et périls...
+1, ça fait partie du scénario !
avatar
Mehapito
MASSE-MASSE
MASSE-MASSE

Messages : 1681
Date d'inscription : 05/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://auborddufleuve.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les intrigues de bab-el-assad

Message  nicoleblond le Lun 27 Jan 2014 - 18:12

oui, je sais, mais ça rentre en contradition avec cette phrase :
Aucune figurine (sociétaires inclus) ne peut entreprendre une action dont le succès aurait pour conséquence la mort d'un sociétaire allié (y compris lui-même).

J'ai pris le cas de l'ombre qui est "fatale". Mais admettons, il se désengage d'une figurine qui fait 2 DOM en épée-épée, il reste 3 points de vie au société. L'ennemi gagne le jet de réflexe, veut le toucher (2 DOM) pour que le sociétaire ne puisse pas se désengager par la suite, et il fait double masse  What a Face  (4 DOM), il tue le sociétaire, qui était conscient du risque, puisque c'était possible que l'adversaire fasse 4 DOM.

Ca va pas avec :
Aucune figurine (sociétaires inclus) ne peut entreprendre une action dont le succès aurait pour conséquence la mort d'un sociétaire allié (y compris lui-même).
avatar
nicoleblond
Admin
Admin

Messages : 9257
Date d'inscription : 14/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les intrigues de bab-el-assad

Message  Captain Caverne le Lun 27 Jan 2014 - 18:48

nicoleblond a écrit:oui, je sais, mais ça rentre en contradition avec cette phrase :
Aucune figurine (sociétaires inclus) ne peut entreprendre une action dont le succès aurait pour conséquence la mort d'un sociétaire allié (y compris lui-même).

J'ai pris le cas de l'ombre qui est "fatale". Mais admettons, il se désengage d'une figurine qui fait 2 DOM en épée-épée, il reste 3 points de vie au société. L'ennemi gagne le jet de réflexe, veut le toucher (2 DOM) pour que le sociétaire ne puisse pas se désengager par la suite, et il fait double masse  What a Face  (4 DOM), il tue le sociétaire, qui était conscient du risque, puisque c'était possible que l'adversaire fasse 4 DOM.

Ca va pas avec :
Aucune figurine (sociétaires inclus) ne peut entreprendre une action dont le succès aurait pour conséquence la mort d'un sociétaire allié (y compris lui-même).

Je ne le lis pas comme toi  Very Happy  ... Si son désengagement est un succès, il ne subit pas d'attaque.
La conséquence mortelle n'a la possibilité de se produire que s'il échoue dans son désengagement. Wink 
avatar
Captain Caverne
MASSE-MASSE
MASSE-MASSE

Messages : 1756
Date d'inscription : 20/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://mondes-mini.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les intrigues de bab-el-assad

Message  Olivier.B le Mar 28 Jan 2014 - 9:35

+1. L'attaque de désengagement est un choix de l'ennemi. On ne peut pas se suicider en se désengageant.

Est ce qu'un sociétaire a le droit de s'approcher d'une de mes ruches ?
Ce serait plus constructif de dire que les sociétaires sont immunisés aux ruches !
avatar
Olivier.B
MASSE-MASSE
MASSE-MASSE

Messages : 1919
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 40
Localisation : Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les intrigues de bab-el-assad

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum